foire-de-muret-evenement-made-in-sud-ouest
foire de muret, tourisme, what's up

{ Top 3 } Nos destinations ensoleillées pour les vacances !

On quitte le ciel grisouille pour atteindre le 7ème ciel !! La Foire de Muret vous emmène en vacances, direction le soleil, les doigts de pieds en éventail, un jus de fruits frais à la main et les lunettes de soleil vissées sur le nez. Voici notre Top 3 des destinations qui nous font rêver.

>> Rio de Janeiro :

Meilleur moment pour y partir : 2 tendances. On vous dira bien souvent qu’il est inconcevable d’aller à Rio en dehors de son célèbre Carnaval. Effectivement, c’est un temps fort de l’année pour les cariocas, ce qui entend une augmentation énorme des tarifs pour nous touristes, que cela soit le transport ou l’hébergement sur place, les prix flambent. Si ce n’est pas essentiel pour vous, préférez le printemps.

Ce que j’emporte dans ma valise : Un maillot pardi ! Pour avoir la peau aussi dorée que les cariocas ! Pensez à de bonnes chaussures de marche, des vêtements amples et légers. Pour vous protéger, un crème solaire de bonne qualité et biodégradable et de l’anti-moustique.

Ce que vous ne devez pas rater : On vous dira, là aussi, que le Corcovado et le Pao de Azucar sont les place-to-be de Rio. Autant la visite du Pao de Azucar est vraiment impressionnante, surtout si vous la compléter d’une pause au bar de la terrasse panoramique situé à l’arrière du Moro, autant le Corcovado reste monumental depuis la terre ferme. A contempler en faisant le tour du Lagao. Pour les fanas de nature, le Jardim Botanico est enchanteur. Pour les fans de street-art, le quartier Santa Teresa et son tramway. Pour ceux qu’ils veulent découvrir le vrai « Rio », vous repartirez grandi de l’exploration de la Favela Santa Maria.

Ce que vous devez goûter : La Caïpirinha bien sûr ! On se régale à Rio également de ses produits frais de la mer, de ses fruits exotiques qu’on peine à trouver chez nous : fruits de la passion, ananas, bananes et papaye n’auront plus la même saveur pour vous !

* L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

>> La Côte Californienne :

Meilleur moment pour partir : Le Printemps ou l’automne ! L’été est définitivement trop chaud par endroit et inversement pour l’hiver qui est trop rude pour accéder à certains parcs nationaux dont plusieurs sont fermés à cause des chutes de neige.

Ce que j’emporte dans ma valise : Votre permis de conduire ! La Côte Californienne se découvre le long d’un road trip sur la Highway 1. De pont en crique, de réserve naturelle en panorama à couper le souffle, c’est en avalant des kilomètres que vous en prendrez plein les mirettes. Des vêtements légers comme des vêtements chauds, difficile de savoir à l’avance ce que vous allez trouver. Les matins et soirées peuvent être frisquets. La chaleur peut être intense au cœur des villes comme LA en milieu de journée.  

Ce que vous ne devez pas rater : San Francisco et sa baie font un excellent point de départ avec la découverte d’Alcatraz, ses piers dont le pier 51 qui ravira les enfants de 7 à 77 ans avec sa colonie d’éléphants de mer ! Sans oublier le Bay Bridge et les borroughs colorés de Mission, China Town ou encore le Castro. En longeant la Highway 1, prenez le temps de découvrir les réserves naturelles qui la jalonnent, l’occasion de découvrir la faune et la flore préservée qui les composent. Votre road-trip s’achève à LA pour laquelle on vous recommande de prévoir un peu plus de temps qu’il est conseillé généralement. C’est une ville tentaculaire qui mérite plus d’attention qu’il n’y parait. Outre les studios de cinéma et son histoire, c’est en vivant à la façon des angels que vous la découvrirez le mieux. Les Etats-Unis, c’est aussi le pays de sports moins populaires chez nous comme le football américain ou le baseball, pensez à booker un match.

Ce que vous devez goûter : Les USA sont célèbres pour leur mal-bouffe. Il faut croire que la Californie fait exception à la règle. Bien sûr, vous croiserez des buffets de petit-déjeuner tout droit sortis d’une industrialisation à outrance (machine à café, machine à gaufre, machine à jus de fruits, à yaourt !!) mais en sélectionnant avec soin vos lieux de repas, vous découvrirez une cuisine locale, faite à base de produits frais. Les bowls sont très largement répandus et – est-il bien utile de le dire – hyper sains. Coup de cœur pour le grill and cheese, un sandwich club à l’emmental fondu et grillé.

>> Santorin

Meilleur moment pour partir : Le printemps ou l’automne. A partir du mois de mai et jusqu’à fin septembre, la chaleur est accablante ; de surcroît les prix augmentent de façon exponentielle – du simple au x10. Et pourquoi pas l’hiver ? A condition de trouver des vols qui sont plus rares à cette période.

Ce que j’emporte dans ma valise : mon appareil photo, car l’île compte parmi les plus belles d’Europe et ses couchers de soleil sont hautement instagramables. Pensez à prendre un bon livre, une broderie ou du tricot, on se laisse très vite emporté par son ambiance détendue ou on prend le temps. Le temps de lire un bon bouquin en contemplant la caldera par exemple. Toute la panoplie pour profiter de la baignade, le combo maillot + crème solaire + fouta est requis !

Ce que vous ne devez pas rater : Même si le prix est un peu plus élevé, optez pour un hôtel avec vue sur la caldera, au risque de passer à côté de l’expérience ultime de l’île qui demeure de prendre l’apéro dans votre jacuzzi personnel devant le coucher de soleil le plus beau de votre vie.  Préférez Fira et Firostephani à Oia qui reste incroyablement surfait. La descente des marches pour accéder au petit port de Fira suivie d’une promenade en bateau jusqu’au centre du volcan ainsi que les sources chaudes de souffre. Si vous vous sentez l’âme d’explorateur, le port de Fira dessert plusieurs îles avoisinantes en fonction de la période de l’année, se renseigner sur place.

Ce que vous devez goûter : La gastronomie grecque est faite de produits frais et locaux de toute beauté. Les produits qui la composent sont sublimés par le soleil de méditerranée qui les inonde de lumière quasiment toute l’année. Les olives, l’huile issue de l’olive, le vin, les aubergines, les tomates, les courgettes sont d’une saveur que nous connaissons trop peu chez nous. Coup de cœur pour la feta grillée au miel servie dans une feuille de brick arrosée d’un petit vin blanc local bien frais en s’émerveillant de l’horizon infini.

Rendez-vous à la Foire de Muret pour faire le plein de bonnes idées 😉

Jusqu’au 15 avril, on vous invite >> Cela se passe sur Hello Asso pour profiter jusqu’au 15 avril des Early Birds 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s